Dégazage de matériaux

Les matériaux peuvent être sources de pollution

En particulier dans les environnements intérieurs (logements, bureaux, écoles), les objets de décoration, les meubles, les jouets ou encore les sols et revêtements muraux peuvent contenir et émettre des molécules polluantes. Les molécules identifiées comme les plus nocives sont recherchées à l’aide de dispositifs spécifiques, pour une analyse directe in situ, ou pour dégazage thermique en micro-chambre, dans le laboratoire.

Mesures de dégazage in situ

TERA Environnement a développé, en collaboration avec l’Ecole des Mines de Douai,  un capteur passif permettant de piéger les émissions de formaldéhyde dans les environnements intérieurs : le capteur est fixé sur le matériau, les molécules s’adsorbent sur le filtre imprégné de DNPH. Ce filtre est ensuite analysé en laboratoire.

Les matériaux sont également caractérisés à l’aide d’une micro-chambre de dégazage, qui permet d’extraire thermiquement les molécules susceptibles de contaminer l’air intérieur.

Une fois les sources de contamination identifiées, il est plus facile de mettre en place des mesures d’amélioration de la qualité de l’air.


Dispositifs de dégazage :

  • Indoor Source Tracking - Formaldéhyde (Badge passif pour les mesures d’émissions de formaldéhyde)
  • Micro-chambre de dégazage

Badge passif pour émissions de formaldéhyde

Méthodes d’analyse :

  • Chromatographie en phase liquide
  • Chromatographie ionique
  • Chromatographie en phase gazeuse
  • Spectrométrie

   

Micro-chambre de dégazage pour extraction thermique

TERA Environnement
© TERA Environnement | Mentions légales | Crédits | Espace privé | Contact